Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension

Villeray - Saint-Michel - Parc-Extension

« Villeray, c’est décontracté et coloré, comme Le Salon Miss Villeray, bar de quartier depuis 1960! »

Marc-Emmanuel Jean-Baptiste, spécialiste du secteur

Un peu d’histoire

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, l'arrondissement de Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension n'était qu'une vaste campagne parsemée de terres agricoles. Au début du XXe siècle, la poussée d'industrialisation de Parc-Extension ainsi que la prospérité d'une douzaine de carrières contribuent à l'expansion économique du milieu. Saint-Michel et Parc-Extension prennent tout leur essor à l'époque d'après-guerre, alors que de nombreux ouvriers s'y établissent grâce à l'exploitation des carrières Miron et Francon.

Un peu de géographie

L’arrondissement est bordé au nord par l’autoroute métropolitaine, la voie ferrée du Canadien National et la limite de Montréal-Nord; à l’est, par la limite de Saint-Léonard et la 24e Avenue; au sud par la rue Bélanger, l’avenue Papineau, la rue Jean-Talon, la voie ferrée du Canadien Pacifique et la limite d’Outremont et à l’ouest par la limite de Mont-Royal.

Un peu de démographie

Selon les données sociodémographiques publiées en juillet 2014, c’est le deuxième arrondissement le plus populeux de la ville de Montréal et abrite plus de 142 000 habitants, soit 8,6 % de la population totale de la ville sur un territoire de 16,5 km2. Plus des deux tiers des quelque 35 500 familles de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension ont des enfants vivant à la maison. Au total, on compte 41 505 enfants à la maison, plus de la moitié de ceux-ci étant âgés de 14 ans ou moins. L’arrondissement compte près de 64 000 ménages parmi lesquels ceux qui sont composés d’une seule personne sont les plus fréquents (39 %). La taille moyenne des ménages est de 2,2 personnes.

Bon à savoir

Le caractère multiculturel de l'arrondissement lui a forgé une identité propre et colorée. On y retrouve notamment le complexe environnemental de Saint-Michel, le parc Jarry et le Cirque du Soleil. D’ailleurs, la Cité des arts du cirque regroupe à elle seule plus de 2 000 emplois dans l'arrondissement, élevant l'industrie des arts et du spectacle parmi les secteurs d'activité économique les plus florissants, localement. L’arrondissement est desservi par huit stations de métro (Crémazie, Jarry, Jean-Talon, Saint-Michel, D’Iberville, Fabre, de Castelnau et Parc).